comment

Interview with Bradley Cox, director of “Who Killed Chea Vichea”

Don’t read French? Click here for a google translation.

L’Américain Bradley Cox s’attaque au mystère du meurtre du syndicaliste cambodgien Chea Vichea

Par Stéphanie Gée

Convertir en PDF Version imprimable Suggrer par mail

19-01-2009

Funerailles – Chea Vichea © John Vink / Magnum

Phnom Penh (Cambodge), le 25 janvier 2004. Funérailles de Chea Vichea

© John Vink / Magnum

Le 22 janvier marquera le cinquième anniversaire de l’assassinat du charismatique leader syndical Chea Vichea, cinq bougies que Born Samnang et Sok Sam Oeun ont failli souffler derrière les barreaux. La culpabilité de ces deux hommes, condamnés à 20 ans de réclusion pour ce meurtre, n’a jamais convaincu. Preuves à charge insuffisantes… procédure entachée d’irrégularités. Le 31 décembre 2008, la Cour suprême a décidé, à la stupéfaction générale, de les remettre en liberté provisoire. Un réalisateur américain, Bradley Cox, s’est passionné depuis le début pour cette affaire, et a mené de son côté l’enquête. Durant quatre ans, il a traqué témoins et indices, et reconstitué ce dossier dans un documentaire aux airs de thriller, “Who killed Chea Vichea ?” (“Qui a tué Chea Vichea ?”), qui sortira cette année et pour lequel il est toujours à la recherche de financements. Retour sur ce travail de longue haleine dans un entretien à Phnom Penh avec Bradley Cox.

via ka-set – Site d’information sur le Cambodge – L’Américain Bradley Cox s’attaque au mystère du meurtre du syndicaliste cambodgien Chea Vichea.

Advertisements
Standard

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s