erikwdavis

Auguste Barth & Abel Bergaigne, Sanskrit Incriptions

In Uncategorized on July 24, 2008 at 6:58 pm

A 10th-century inscription with potential relevance to Pchum Ben, brought to my attention by លោក​គ្រូ David Chandler.

Barth, Auguste. Bergaigne, Abel. Eds. Inscriptions sanscrites du Cambodge et de Campa. Paris: Imprimerie nationale. 1885-1893. VOl. 2, p. 414.

From inscription on the steles of the “East Baray,” built around 900 CE by King Yasovarman, to the east of Angkor. The East Mebon, built by King Rajendravarman in 953, rises out of its center. French starts after the jump:Mais surtout par les prescription qu’elle donne au sujet de certaines cérémonies funèbres, une sorte de çraddha auquel rien ne répond dans la sm.rti hindoue. Dans l’Inde, le parent seul, le sapinda, peut faire des offrandes efficaces pour le salut des morts. Qui ne laisse pas de sapinda après lui, n’aura pas de tarpana dans l’autre monde. Or, ici, la communauté parait chargée de faire des offrandes funèbres pour les pauvres, les délaissés, les inconnus, ceux qui sont morts au loin, dans l’abandon, et une portion spéciale de son revenu est affectée à ces offrandes. Peut-être, quand on connaîtra mieux l’ancien civaisme et l’ancien vishnousime de l’Inde propre, y trouvera-t-on des pratiques semblables; mais, jusqu’à présent, que je sache, on ne les y a pas rencontrées.

About these ads

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

Follow

Get every new post delivered to your Inbox.

Join 572 other followers

%d bloggers like this: